Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge
La Newsletter ! Abonnez-vous...
Agenda, organisez vos sorties

Prochaines manifestations

  • Le Clos de Chanchore - Fresne CauvervilleLe Clos de Chanchore - Fresne CauvervilleDu Samedi 26 Août 2017 au dimanche 27 août 2017...
  • True Normand Festival - Saint-Pierre de CormeillesTrue Normand Festival - Saint-Pierre de CormeillesDu Samedi 26 Août 2017 au dimanche 27 août 2017...
  • Le Clos de Chanchore - Fresne CauvervilleLe Clos de Chanchore - Fresne CauvervilleLe Dimanche 3 Septembre 2017...

Votre avis nous intéresse. Envoyez-nous vos remarques. Suivez-nous sur facebook
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Saint Siméon

Délicieux village niché dans un vallon coiffé par son église et son cimetière escarpé, Saint Siméon est traversé par le Sébec qui prend sa source à la Chapelle Becquet, commune réunie à Saint Siméon en 1856.

 

Il faut quitter la route de Lieurey à Pont Audemer et le plateau de grande culture, pour plonger vers le bourg de Saint Siméon.

Près de l’église, un lavoir restauré avec soin dispense une fraîcheur agréable pour le pique-nique.

À Saint Siméon, la confrérie de charité existe depuis bien longtemps. 1720 si l’on en croit l’inscription qui figure sur la bannière du Saint Patron de la Confrérie.

Les ornements de la charité sont bien mis en valeur dans l’église : les chaprons richement brodés, les torchères de cuivre qui rappellent l’ancienne pratique d’inhumer de nuit et même les tintennelles qui avertissaient de l’arrivée du convoi funèbre.

Disposant d’une place dans le chœur, les charitons assurent encore le service des morts dans dix communes du canton.

Au-delà de la curiosité que suscitent ces pratiques venues d’un lointain passé, les charités témoignent de la persistance de la solidarité qui s’exerce dans les communes rurales de notre région.

Saint Siméon, c’est aussi le point de départ d’un sentier bien balisé : le sentier des 4 Guès.

Le dépaysement est assuré et les points de vue nombreux dans le secteur bocager du Sébec, où les haies de têtards alternent avec les pâturages et les ruisseaux.

 

 

A voir :

  • L”église
  • L’église illuminée
  • Le lavoir
  • Les petites statuettes dans l’église
  • Le lutrin dans l’église
  • Le Sébec
  • L’auberge de la Fontaine
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • MSN Reporter
Retour en haut de page