Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge Cormeilles en Pays d'auge
La Newsletter ! Abonnez-vous...
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Épaignes

La paroisse d’Épaignes fut fondée et dédiée à Saint Antonin en 1018 par Roger Tosny, sire de Conches au retour de sa première campagne contre les Maures d’Espagne.

 

La commune s’est considérablement développée depuis quelques années. Autour de son église monumentale qui a été restaurée après avoir brûlé en 1944, une place a été redessinée pour aérer et mettre en valeur le centre bourg avec sa mairie, une nouvelle halle et des locaux pour le commerce.

Depuis quelques années, M. Lavigne – producteur de volailles, foie gras – a repris l’Auberge du centre bourg et l’a rebaptisé L’Auberge de la Houssaye : Hôtel Restaurant 2 étoiles où vous pouvez déguster les produits fabriqués dans son exploitation.

En plus, vous pouvez découvrir l’atelier de Girouetterie de M. Girard, artisan passionné qui propose de faire découvrir son métier et sa passion lors des visites programmées de l’office de tourisme ou toute l’année, sur réservation pour les groupes.

A la limite de Saint Sylvestre de Cormeilles, la campagne de champs ouverts laisse la place à un relief plus vallonné vers le Douet Tourtelle, affluent de la Calonne et le ravin de la Mine d’Or (propriété privée) où on peut découvrir le  sentier de la biodiversité.

Accident géologique ou résultat de l’érosion, le ravin de la Mine d’Or est particulièrement escarpé.

Si son nom fait toujours rêver, la réalité est bien plus prosaïque. Nulle pépite n’a jamais été récoltée dans le ruisseau qui coule vers le Douet Tourtelle. Des cailloux brillants, des pyrites certainement, ont pu alimenter la légende et faire attribuer cette appellation, pour le moins abusive.

 

 

 

 

A découvrir :

 

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • MSN Reporter
Retour en haut de page